Séries d'illustrations en couleur de l'illustratrice Johanna Olk

Aujourd’hui, cette forme d’art n’est plus aussi marginale et ceux qui veulent se faire tatouer recherchent avant tout un talent, un artiste, un style, quitte à traverser l’Europe ou les océans pour le (ou la) rencontrer et ainsi lui offrir une parcelle de leurs corps.

Un trait fin, minimaliste, des sujets mélancoliques et poétiques, un brin de typographie alliée à des aplats noirs… la jeune Johanna Olk puise un peu de son inspiration dans les codes du graphisme.

Du design industriel à la direction artistique, le talent de Johanna pour l’illustration l’a également portée vers l’art du tatouage. Après l’Australie, c’est au Pays Basque qu’elle a choisi d’installer son propre studio de création et de photo : Olkstudio. Mais c’est avec Roxanne (Pépée Tatoo) du salon l’Antichambre à Anglet, que Johanna a appris les codes du métier de tatoueur et développé son style fort, féminin et personnel.

Toutes les infos d’actus et les dates de Johanna Olk
… et aussi sur Instagram !
Enfin, pour ceux qui préfèrent acquérir une gravure ou une broche il y a  la boutique.

Vinyl Right Place, de Nathan Ball. Illustration et graphisme de Johanna Olk su olkstudio

Frédéric Agid, l’Esthète, a lui aussi su inventer un style très personnel. Graphiste, directeur artistique, directeur de création, directeur d’agence… le monde de la communication ne lui est pas étranger, mais, un jour, tout a basculé vers l’illustration, le dessin et le tatouage, ses premiers amours. En témoigne cette accroche d’expo : “ne dites pas à ma mère que je suis tatoueur, elle me croit encore dans la publicité”.

Car c’est ce goût pour le dessin qui l’a évidemment mené au tatouage et chacune de ses créations est accompagnée d’un texte. Une belle narration du pourquoi et du parce que, propre à chaque rencontre.

Parfois provocants ou ironiques, souvent poétiques et drôles, les dessins de Frédéric ont l’audace d’avoir du caractère !

Pour les parisiens, son studio se trouve au 16, rue de Bucarest, dans le 8e arrondissement, au sein du Remix coworking.

Son actualité est sur Instagram
Et sur sa page Facebook
D’ailleurs, lui aussi offre la possibilité d’acquérir une oeuvre sans toucher à sa peau sur sa boutique.

Frederic Agid, tatoueur et dessinateur basé à Paris : cartes de visite

Crédits photos : Johanna Olk, Olkstudio et Frédéric Agid